Rechercher
  • Marie Pronovost

La Banque du Canada maintient le taux directeur et cesse de fournir des indications prospectives

Comme anticipé et discuté avec plusieurs de mes clients le taux directeur demeure inchangé. La volatilité des marchés poussent plusieurs emprunteurs à prendre des décisions hâtives. Les taux variables demeurent un excellent choix actuellement car la différence avec les taux fixes est importante et aussi par la nature de son contrat. Les pénalités sur le taux d'intérêts variables sont 3 mois d'intérêts soit 10x moins élevées, pour la plupart des prêteurs hypothécaires, que les taux fixes.


La Banque du Canada maintient sa position quant à la diminution de l'inflation naturellement lorsque les ruptures d'approvisionnement diminueront pour atteindre 3% d'ici la fin de l'année mais, à mon avis, c'est très optimiste.


Le PIB a progressé de 41/2% en 2021 et la BC prévoit une croissance de 4% en 2022 et 31/2 en 2023. Pour stimuler cette croissance, les taux ne peuvent pas augmenter de façon considérable à mon sens.


Le prochain communiqué de la Banque du Canada suivra le 2 mars 2022 donc nous pourrons analyser les différents paramètres économiques influençants le taux directeur et, par le fait même, le taux préférentiel à ce moment.


https://www.banqueducanada.ca